Pyrénéisme

Pyrénéisme

Pyrénéisme

Rendez-vous est pris à six heures, aux heures fraîches, pour faciliter l’ascension et jouir du spectacle du soleil levant qui, déjà, avale crêtes et vallons glaciaires dans sa course matinale. PyrénéismeUne sortie en montagne avec Sylvain de Payolle est une expérience unique où la magie des Pyrénées se révèle dans un juste rythme. 

PyrénéismeCelui qu’imprime le pas du montagnard, ni trop rapide, ni trop lent. Celui du contemplateur qui observe, admiratif, faune et flore, décrypte l’histoire géologique en même temps que celle du pastoralisme, en invitant à sentir et ressentir la montagne.

L’œil de Sylvain, en fin photographe, sait saisir l’instant sans Pyrénéismele figer. Au moindre claquement d’ailes, la moindre ombre portée dansant sur le sol, Sylvain nous relie au monde de ceux qui règnent en maîtres dans les airs : vautours fauve et percnoptère, circaète Jean-le-Blanc, gypaète barbu, milan royal sortent d’on ne sait où et volent au-dessus de nos têtes avant de disparaître, happés dans les thermiques.
                                                                                                                                      Milan royal

Pyrénéisme

Pyrénéisme

Pyrénéisme

Pyrénéisme

Circaète Jean-Le-Blanc             Vautour fauve                       Gypaète barbu                      Milan noir
 
L’homme est disert et sa passion pour la vie de la montagne, où l’économie humaine s’imbrique intimement aux éléments, communicative. C’est en somme à un voyage sensible, en communion avec la nature, mais avant tout à un voyage en nous auxquels Sylvain nous convie. Pyrénéisme

PyrénéismeEt l’on prend alors toute la mesure d’une citation chère à notre accompagnateur et signée Henri Beraldi, grand nom du pyrénéisme :
« L’idéal du pyrénéiste est de savoir à la fois ascensionner, écrire, et sentir. S’il écrit sans monter, il ne peut rien. S’il monte sans écrire, il ne laisse rien. Si, montant, il relate sec, il ne laisse rien qu’un document, qui peut être il est vrai de haut intérêt.Pyrénéisme Si – chose rare – il monte, écrit et sent, si en un mot il est le peintre d’une nature spéciale, le peintre de la montagne, il laisse un vrai livre, admirable. ».

En souvenir d’une lumineuse course en montagne faite d’échanges attentifs et de sincères partages. 

Philippe Alfonso – juillet 2017  

Les photos de la journée
Ce contenu a été publié dans Randonnée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pyrénéisme

  1. Bourdarel Aurélie dit :

    Très bel article magnifiquement écrit.

  2. Ping : Expo photo 2018 juillet août à la Bergerie, faune, flore et paysages des Pyrénées.SYLVAIN DE PAYOLLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *